Ataùro n’a pas attiré The Blue Martin pour la bronzette. Une équipe de l’ONG Blue Ventures travaille sur cette île du Timor oriental pour aider à la protection de ses récifs coralliens exceptionnels. Ses alliés ? Les locaux et des batteries de volontaires convaincus.

Mais qu’est-ce que tu fais d’ta vie ?

The Blue Martin a des amis sympas. Bon, il n’est pas du genre à donner des news régulières à ses amis Facebook. Quand ils le retrouvent en train de poster des photos de plages paradisiaques et de coraux sublimes sur Instagram, ça fait tilt. Martin – pas encore blue – a remporté l’euromillion et s’est fait la malle au bout du monde.

Agir concrètement pour la défense de l’environnement

Voilà pourquoi The Blue Martin s’est embarqué dans l’aventure avec Blue Ventures. L’ONG anglaise vient en aide à des communautés de pêcheurs dans des pays tropicaux. Un de ses premiers objectifs : donner les conseils et les modes d’actions nécessaires à la reconstitution de leurs stocks de nourriture – poulpes à Madagascar, poissons sur Ataùro

Il sent bon le sable chaud, mon volontaire.

Blue Venture est constituée de petites équipes – scientifiques, chefs de projets, instructeurs de plongée, médecins…, qui travaillent main dans la main avec les communautés locales, premiers bénéficiaires de leur action et moteurs dans la protection de leurs écosystèmes. Chaque mois, des volontaires participent à leurs expéditions. Cette armée des défenseurs de l’environnement en herbe est le renfort nécessaire pour mener leur action à bien.

La science participative au cœur des échanges

Concrètement, les volontaires sont formés à la connaissance des coraux, des poissons de récif et des plantes sous-marines. Le niveau requis ne nécessite pas de formation scientifique. Une fois au point, ils réalisent autour d’Ataùro des enquêtes en plongée bouteille sur les récifs coralliens et en snorkeling dans les prairies de plantes sous-marines.

Les données collectées sont analysées par les scientifiques de Blue Ventures et les résultats envoyés aux décideurs locaux – politiciens, institutionnels. Ces derniers prendront les décisions adéquates en fonction des conclusions. Exemple : la constitution d’une aire marine protégée.

Une journée type sur Ataùro

La théorie, c’est bien gentil, mais concrètement, qu’est-ce qu’on y fait? Don’t panic, The Blue Martin vous emmène dans une journée type d’expédition Blue Ventures. En mode immersion. Le début de la journée, c’est ici.

Categories: Carnet d'expé