Le Prince Charles soutient le combat contre la pollution plastique dans les océans. The Blue Martin a pu le constater lors d’un échange complice, peu avant le mariage princier. Culte!

Prince Charles et The Blue Martin: presque une tasse de thé!

Rapide mais intense: voilà comment décrire ce moment entre le Prince Charles et The Blue Martin. Ce mercredi 16 Mai, son Altesse Royale était venue visiter le Tech Hub, vitrine d’innovation technologique d’un groupe de distribution de produits de luxe en ligne, Yoox Net à Porter. The Blue Martin l’attendait avec un message bien intentionné: merci de porter votre voix pour protéger les océans. Cela ne l’a pas laissé indifférent. En vidéo:

Prince Charles: un défenseur de l’environnement

Pas forcément connu en France, l’engagement du Prince Charles pour la défense de l’environnement est ancien et constant. 4 décennies de soutien à la filière agricole bio et locale en Grande-Bretagne, critique de l’industrie agro-alimentaire qui épuise les ressources, militant d’un rapprochement avec nos espaces naturels (…) et défenseur des océans. Il ne manque pas d’énergie pour le clamer, notamment à travers ses associations caritatives. Sans compter des actions plus personnelles, tels que mettre des panneaux solaires sur ses propriétés.

Sur les océans, un avis sans concession

Plusieurs axes à mener selon le Prince Charles: développer des méthodes de pêche durables, plus respectueuses des écosystèmes marins, et régler le problème plastique. Sa solution contre la pollution plastique marine? L’économie circulaire, qui prône la récupération, le recyclage et un réutilisation à la place de l’utilisation et le débarras qui s’en suit. Une façon de limiter le gaspillage. En début d’année, il a lancé une alerte sur la dégradation de la situation à l’Académie britannique de Londres, exprimant sa frustration aux leaders du business. Positivité oblige, il a reconnu qu’une prise de conscience à l’échelle mondiale était en train de naitre sur le sujet.

Contre le plastique à usage unique: à nous de jouer

Cela fera l’objet d’articles Aller + loin, mais en deux mots: le plastique ne se dégrade pas ou très lentement, il est ingéré par la faune marine qui s’étouffe ou s’empoisonne avec, et finit dans nos assiettes, dans le filet de poisson. Agissons maintenant pour bannir le plastique à usage unique (sac, bouteille d’eau, etc.). Pour finir sur la réflexion du Prince Charles dans la vidéo avec The Blue Martin, commençons par les tasses de thé jetables! Suivez le lien 😉

Categories: Acteurs